MSH Mini Prôtos

Reprenant les mêmes caractéristiques que le prôtos premier du nom ; à  savoir, plus léger et vif que tout ses concurrents, simple de conception mais avec des solutions techniques inédites telles que l’entrainement par courroie intégrale et la roue libre sur le pignon moteur ; cet hélico s’adresse en particulier aux personnes recherchant une réelle efficacité en vol 3D.

ATTENTION : Avertissement à  lire au bas de la dernière page !

En Bref

test

Cet hélico de taille 450, conçu et fabriqué en Italie par la marque MSHeli, prend la concurrence à  contre courant.

Alors que la mode est aux hélicos full carbone – Aluminium, MSH propose un 450 épuré, principalement constitué de pièces plastiques. Le seul carbone se cantonne aux flancs de châssis et dérives.

Le kit est seulement proposé en base carbone contrairement au Protos 500 proposé en carbone ou plastique.

Il est possible de l’acheter soit totalement nu (sans pales ni motorisation et électronique) soit en divers combo incluant la motorisation avec ou sans électronique. Dans ce test il s’agit d’un combo complet hélico / moteur / ESC / Servos / Microbeast étudié spécialement par un Magasin.

Il est à  noter que le kit permet de choisir un montage flybared ou flybarless selon ses envies. MSH est à  ma connaissance, le seul fabricant à  proposer cela.
On trouve cet hélico et ses pièces en France à  des tarifs ne nécessitant pas de l’acheter à  l’étranger.


La Boîte

Le Prôtos arrive dans une petite boite joliment sérigraphiée, toute de noire et de jaune fluo. Tout y est bien rangé, calé et protégé, et tous les sachets de pièces sont numérotés.

Toutes les pièces longues telles que tube de queue, barre de Bell, haubans et tringle d’anticouple se trouvent dans un emballage séparé où on y trouvera aussi les pales SAB carbone vendu avec les kits combo.

Par contre, pas de notice de montage papier fournie mais un joli CD contenant des photos, vidéos et la notice … en Anglais !


Caractéristiques de l’hélico

— Marque : MSHeli (Italie)

— Modèle : Mini Prôtos

— Type : CP de taille 450

— Longueur : 714mm (sans pales)

— Diam. rotor principal : 736mm

— Diam. rotor AC : 157mm

— Couronne : 120 dents

— Pignon moteur : 14 à  17 dents selon choix du type de vols (16 livré dans le kit)

— Choix Flybarless ou Flybared possible (toutes les pièces sont incluses dans le kit)

— Moteur du kit : MSH – Scorpion – 2580kv – 3 à  6S lipo
— Contrôleur du kit : YGE – MSH 60A SBEC 3A – 3 à  6S

— Batterie : 2200mAh en 3S – 2500 mAh en 3S
— Poids équipé hors batterie : 635g environ


Description détaillée

Motorisation :
La motorisation d’origine est très puissante et largement suffisante pour tout type de vol y compris la 3D extrême.
Il est à  noter que le moteur d’origine tourne en 3S et en 4S .
Si toutefois vous désirez passer en 6S, à  ce moment le changement de moteur sera incontournable.

Contrôleur :

Le kit est équipé d’un contrôleur brushless YGE 60A d’excellente qualité. Il accepte de 3 à  6s lipo et le bec interne est très solide.
Rien que ce contrôleur justifie de préférer l’achat d’un kit combo équipé à  minima du moteur et du contrôleur.

Servos :

Cet hélico possède l’avantage d’avoir des emplacements « extensibles » permettant d’utiliser sur le cyclique des servos de taille variables.
Voici une petite liste de servos que l’on peut disposer sur le Mini protos, sans être exhaustive :

Pour le cyclique
— HITEC HS-565MG
— ALIGN DS410M et équivalents Savox
— MKS DS470 / DS92 / DS95

Pour l’anticouple
— ALIGN DS420 / DS520 et équivalents Savox
— FUTABA S9257
— MKS DS470 / DS95i / DS8910A+

Pour ma part, j’ai décidé de l’équiper avec des MKS DS95 pour le cyclique et Align DS520 pour l’AC.

Module FBL :

On ne le présente plus… Il s’agit bien sûr du Microbeast, en V3 équipé d’un satellite spektrum. A noter que pour cette configuration, vous serez obligés d’acheter le câble BeastX adaptateur de satellite.

Batteries :

J’utilise sur cette machine des lipos 3S Turnigy 2200mAh 40C.
Suivant la configuration retenue, vous pouvez choisir des lipos 4s de 2200 mah ou 6s de 1300 mah.


Montage et réglages

Pour monter cet hélico il faudra vous munir des outils habituellement nécessaires pour ce type de modèle, à  savoir un set de tournevis hexagonaux (du 1.5 au 2.5mm), un petit tournevis cruciforme (philips), des petite pinces (à  bec, coupante, à  chapes…) et, en consommables, de frein filet bleu (moyen), de colle epoxy et/ou cyano.

A noter que contrairement à  certains modèles qui sont livrés avec des éléments pré-montés (rotors, châssis, etc…), le Mini Prôtos est lui livré totalement démonté, ce qui peut en rebuter certains.

Au niveau du châssis sont prévus des passages de câbles afin de limiter les câbles apparents. Cependant, il faut noter qu’il ne sera pas possible de tous les dissimuler, comme c’est le cas sur le protos 500.

La notice est parfaitement claire et très bien illustrée.

Je l’ai respectée à  la lettre. Cependant, comme le dit Riva dans son test du Prôtos 500, l’ordre de montage de la notice peut paraître moins logique.

Selon la notice :

— Montage servos cycliques
— Montage chassis
— Installation couronne+axe+courroie
— Montage rotor principal
— Montage poutre de queue+servo d’AC
— Montage rotor d’AC
— Installation moteur+contro+récepteur

L’ordre de montage adopté par Riva sur le Prôtos 500 et à  recommander également pour le Mini Prôtos :

— Montage servos cycliques
— Montage châssis+contro
— Montage rotor d’AC + servo sur la poutre
— Installation poutre et AC sur le châssis
— Installation couronne+axe+courroie
— Montage rotor principal
— Installation moteur +récepteur

Le montage ne présente pas de difficultés particulières.
Cependant, à  la différence de la notice, j’ai monté mon servo d’AC à  gauche de la poutre de queue de façon à  ce qu’il soit mieux protégé en cas de crash (Rotation horaire des pales).
A noter également que le montage de l’AC doit être réalisé avec soin et bien conformément à  la notice. Le montage de la fourchette devra bien être réalisé en prenant le gabarit fourni dans le kit et il faudra vérifier à  ce que l’ensemble soit absolument libre de toutes contraintes.

Vous n’avez pas de photos de montage? Ben oui, je préfère vous mettre la superbe vidéo de montage en accéléré faite par Geoffroy, membre du forum héli4.com

Assembly of MSH Mini Prôtos from Geoffroy95 on Vimeo.


Le Vol

Pour le premier vol, j’avais adopté les paramètres suivants :
— Configuration 3S, lipo 3S turnigy 2200 mah 40C
— Gouvernor normal
— Pitch : +15/-15 en IdleUp1 et IdleUp2
— Gaz : 75% en IdleUp1 et 100% en IdleUp2
— « Comportement » du beastX réglé sur « pro »
— « Réponse du cyclique du beastX réglé sur « moyennement élevé »
— « Pitch boost » du beastX réglé sur « Moyen »

IdleUp1 enclenché et soft start passé, au décollage, rien à  signaler, tracking ok, la stabilité est exemplaire pour un hélico de ce format.

Il souffle un peu, oui, je suis sur la côte d’Opale, face à  la mer sur le site des 2 caps. L’hélico n’en a cure…

Petite translation de mise en route, toupie gauche et droite, tout va bien.
J’enclenche alors l’IdleUp2 et je commence mon vol, d’ailleurs premier vol après une longue pause!

L’hélico est ultra vif malgré des réglages qui ne sont pas poussés à  l’extrême. La réponse au cyclique est démoniaque, tout comme la réponse au Pitch.
Mes premiers piroflips ne ressemblaient à  rien du tout, tellement le cyclique et le pas étaient violents!

L’hélico file sur des trajectoires tendues, à  une vitesse assez impressionnante et les réactions sont incisives, propres, nettes!
On sent en lui un démon qui sommeille et qui ne demande qu’à  être réveillé…
Dommage que mon niveau ne soit pas digne de cet hélico mais j’en ai tiré un plaisir énorme lors de ce premier vol. A tel point que je commence à  regarder mon 500 d’un drôle d’oeil…

Je n’ai malheureusement pas eu la chance d’avoir un cameraman pour mon premier vol en mini prôtos mais je vous propose ci après quelques vidéos du petit monstre dans les mains de pilotes confirmés!


Vidéo

Un vol de notre Oli national!

Un vol de Gaël Lamirand

Un vol de Marcel alias Mguw


Avis des possesseurs

A début Novembre 2011 nous sommes 12 possesseurs de ce bijou sur heli4.com

— Oli
— Katosan
— Renaud67
— Mguw
— Geoffroy
— Dany boy
— Nicofumi
— Raph
— Mehdiv
— riva8406
— Delse31
— Moi même

Voici donc quelques avis de possesseurs 😉

Avis de Mguw :

Comme beaucoup le miniprotos m’a redonné beaucoup de plaisir à  voler avec un petit hélico. Un vol énergique, vif, précis et silencieux, des crashs qui « repartent » donnent une pure machine à  voler.
L’équipement d’origine du kit est de très bonne facture et, surtout en FBL, ne pas hésiter à  mettre des servos à  l’avenant, c’est eux qui « font » la machine.

Avis de Dany Boy :

Equipement :

Kit Mini protos avec pales SAB,moteur 2580kv pignon de 15 et YGE 60
Servos Savox SH 0257MG et SH 1357 a l’AC
Module FBL MicrobeastX
Lipos 4S 2200mAh 30C

Le carton :

Très bien présenté dans un emballage glacé.
A l’ouverture, chaque élément prend sa place dans un moulage plastique (flans,canopy,moteur esc,pales et tube) le reste est en sachet numérotés sous le moulage.
Pas de notice papier,tout ce trouve sur un CD.

Le montage :

Toutes les pièces sont bien finies.
Il n’y a pas d’erreurs dans la notice, mais elle est un peu floue sur l’assemblage des vis sur les flans.
Il n’y a pas de préconisation de pas et d’autres réglages suivant l’électronique utilisée comme ont peut le trouver chez les concurrents
Aucuns jeux a déplorer malgré les pièces plastique.

Le vol :

Personnellement je suis en rodage lipos pour le moment.
Deux Idle, une a 2500 t/min environ et l’autre à  3000 t/min environ.
A 3000 t/min il envoie pas mal déjà , tout passe très rapidement(voltige sportive).
A 2500 t/min, c’est un poolman, il reste stable est précis, il peut s’attaquer à  de la voltige coulée et souple.

Ce qui me frappe le plus :


Aucun bruit mécanique grace a la courroie,on entend le moteur, les pales et l’AC, rien d’autre. C’est fabuleux.
L’ensemble est trés vif et trés souple a la fois,ce qui permettra de convenir à  tout pilote 3D ou non.
Aucun jeu n’est encore apparu sur le rotor principal et sur l’AC, Chez les concurrents au bout de deux vols ce serais le cas.

Je ne regrette pas d’avoir suivi les conseils des autres membres du forum.

Avis de Katosan :

Ayant mis de côté pendant quelque temps le format 450 (dernière machine possédée était un Trex 450 Pro v1 converti en FBL/RJX), j’ai décidé d’y revenir par la force des choses. J’ai un terrain de foot à  2 minutes à  pieds et il était exclu pour moi d’y faire évoluer mon 500.
Etant toujours dans ma période rebelle anticonformiste, j’ai préféré explorer une nouvelle marque pour moi malgré les offres imbattables que propose Align dans son combo Trex 450 Pro V2.

Les forums étant unanimes, j’ai donc décidé de m’offrir un combo Protos Mini de chez MS Heli.

Ma config de base était la suivante :
— Kit Mini Protos FBL
— Moteur 2580KV
— Pigon 16T
— ESC YGE 60A
— Servos Savox
— Beastx avec Satellite Spektrum
— Pales SAB 325 FB
— Pitch +/- 15°

Lorsqu’on ouvre la boite, on est agréablement surpris par les beaux flancs carbone et la bulle. Le YGE et le Scorpion logés en haut donnent tout de suite le ton !
Dessous, pleins de sachets avec les pièces bien listées.

Le montage a été simple et rapide même si j’aime prendre mon temps. Un petit souci de filetage sur un des blocs servos/axe m’a toutefois un peu chagriné. Tout tombe pile poil, pas de souci majeur de montage. Ce qui est déconcertant pour un ancien Taliban du Torque tube que j’étais c’est cette courroie qui va du pignon moteur jusqu’à  la couronne AC !
Les tensions avant et arrière se font simplement, pas de prise de tête contrairement à  ce que dénigrent les anticourroie.

Les réglages au MB se font sans souci de résolution servo ou autre… une formalité… qui nous mène rapidement au premier vol test. Qand on lâche le throtle hold, ce qui étonne à  chaque fois c’est le silence (relatif) de fonctionnement. On entend bien les pales et un peu le moteur.

La confiance vient vite au maniement du mini et on se retrouve vite a s’essayer à  de nouvelles figures. Si j’avais été débloqué par mon Atom 500, le Mini m’a achevé. Je suis confiant avec cette machine qui accepte tout type de vols, du plus dynamique à  plein régime comme à  faibles tours pour de la 3D coulée. Son registre d’évolution est large et sa capacité à  évoluer lentement est un plus indéniable.

J’ai peu volé en 3s (12 vols) et je suis vite passé au 6S avec des lipo de 1200mAh. Ca étonne toujours quand vous dites que c’est un 450 6S mais oui ça existe. Le moteur acheté en même temps que le kit est un 1300KV toujours d’origine Scorpion. Avec cette puissance à  plein régime l’autonomie réduit fortement, environ 4min. Mais l’engin est démoniaque et c’est peu dire. Je vole à  ce jour avec une courbe de gaz à  75% ce qui est un bon compromis puissance autonomie (5min). Avec une courbe de gaz à  65%, pour 4,5 min de vol la conso n’est que de 50% de ma lipo 1200mAh. Dans ce mode formateur, l’anticipation est de rigueur !

Ma config est atypique dans la communauté des Mini Protosiens et je pense que le 4S est le meilleur choix. Maintenant, la mienne me satisfait également et c’est bien l’essentiel. Le Governor du YGE magnifie le comportement dynamique du mini, un plus à  activer rapidement en mode store.

Le stretch complet est possible niveau tube de queue et pale 350/360mm. Pour celle des pales, je suis mitigé même si mes Spinblade doivent pas être orienté 3D.

Pour le strech tube, je pense que c’est un gros plus pour avoir un AC plus rigoureux !

Enfin dans les petits upgrade que j’ai pu apporté, le 3ème palier en Alu qui protège ce qui se trouve sous l’axe, la tête rotor rabaissée, les poulies Alu, le train Gorilla orange, les bulles Fusuno… Les 2 premières semblent presque indispensables à  la longue.

J’en ai profité pour passer full MKS lors de mon second crash (l’AC étant à  l’origine passé en DS8910). J’ai choisi des DS92 puissants, rapides et précis… Un upgrade qui devient de plus en plus accessible.

Dernier volet, le crash…. Très résistant le petit mini mais j’ai déjà  cassé/abîmé les axes, 2 pieds de pale, une chape et par la force des choses des pales et une bulle.
Bref, bilan léger au vu des crashs…

Bilan très positif de cet achat. Le budget est sans conteste plus élevé que pour un Trex 450 Pro mais le ressenti est à  la hauteur !


Conclusion

Le Positif :
— La qualité du kit
— La qualité du combo moteur contrôleur
— la possibilité de le monter en flybarless ou en flybar à  réception du kit
— Les différentes configuration applicables (3S / 4S / 6S)
— Ses capacités en vol 3D
— Sa capacité époustouflante à  voler par tous régimes rotor (des plus faibles aux plus extrêmes!)
— Sa légèreté
— Son caractère relativement crashproof
— Son silence de fonctionnement

Le Négatif :
— Le prix du kit, contrebalancé par la qualité du contrôleur YGE et le moteur scorpion

MSH a vraiment réussi à  nous sortir un hélicoptère hors du commun avec de vraies capacités en vol 3D. Il est cependant réservé aux personnes ayant déjà  quelques compétences en matière d’hélicoptères à  pas collectif.



Pour en parler…

Si vous souhaiter réagir à  cet article ou échanger sur ce modèle, Cliquez ici !!!

ATTENTION ! Danger !
N’approchez pas votre visage des pales d’un Hélico
CP même à  l’arrêt ! Des blessures graves sont possibles. Les
yeux sont des organes fragiles que l’on ne voudrait pas perdre.
Voir l’avertissement !!!